Swim in Bath

Payments possible in USD and GBP

Acrylique sur toile tendue châssis bois

Taille : 60/81/2 cm 1600€ + transport

Allégorie climatique : il s’agit d’une autre vision des changements climatiques. Je dénonce ces phénomènes de temps en temps dans mes peintures ; la sècheresse de ces mois d’été successifs ne sont qu’un premier aperçu des phénomènes à subir dans les années à venir.  

C’est l’été, le soleil est très chaud sur la ville de Bath, dans le Somerset (Angleterre), on sort les maillots de bains pour profiter de la piscine bleue qui nous tend les bras. 

Une piscine en plein cœur de la ville ? Au milieu des maisons-appartements ?

Sous son aspect bleu ciel-journée d’été ensoleillée, ce tableau est une fable climatique, un appel à la raison écologique.

L’Europe, La Californie, l’Egypte, brulent sous le soleil d’été, dans toutes les régions et pays, les peuples se lamentent de ne plus avoir d’eau, pour les cultures, les animaux, pour boire et se laver.

De nombreuses sources en France sont à sec et la bataille de l’eau ne fait que commencer.

Remplir sa piscine ou nourrir les troupeaux ? Arroser un golf ou arroser un champ ? Ecologie versus économie.

La guerre de l’eau a commencé depuis longtemps, les dégâts du réchauffement climatique sont de pire en pire chaque année.  

Le tableau est prêt à accrocher au mur, il est protégé par un vernis acrylique brillant qui fait ressortir l’intensité des couleurs.
Il est daté, signé et délivré avec un certificat d’authenticité et une facture.
Les bords du tableau sont protégés par un ruban cache-clous blanc: pas besoin d’encadrement.


Acrylic on stretched canvas wooden frame

Size: 60/81/2 cm; 1600€ +shipping

Bath; Somerset (UK)

Climatic allegory: it’s another vision of the climate change. I’ve been concerned through some of my paintings about the climate change, the dryness of these recent summer months are just a glimpse of what is predicted for the future.

The sun is scorching in Bath, we all want to go to the beautiful swimming pool and enjoy ourselves.

A swimming pool in the middle of the city? Amongst the appartements?

Beyond that fairy tale, this painting is about the reality of the big droughts that has touched Europe, California, Egypt… this summer.

The war of water has started: in the French newspapers there is not a day without telling people that some parts of the country have not enough water for the cattle, not enough in the phreatic table.

So the question is:  what are we going to use water for in priority?

Swimming pool versus cattle? Golf field versus farming? Economy versus ecology?

The war of water has already began but the consequences of the climate changes is worst every passing year.

Acrylic on stretched canvas on wooden frame, protected by a bright acrylic varnish, to enhance the colours.

The sides of the painting are protected by a white ribbon: no need to frame.
Ready to hang on a wall. Delivered with a certificate of authenticity and an invoice.


Detail of the sky and trees of the painting
In situ: on a wall