A l’Origine

Payments possible in USD and GBP

Acrylique sur toile tendue chassis bois: 1800 € + livraison

Taille : 80/80/2 cm

A l’Origine…était ma ville. Cette ville fascinante et monstrueuse, belle et hideuse. Cette ville bruyante et solitaire à la fois.

Cette peinture est un hommage à la ville, c’est une peinture très personnelle qui me dévoile.

Elle explique et permet de comprendre comment ma naissance et mon adolescence dans une grande ville ont influencé mes choix de vie, mes engagements et mes choix d’artiste. Comment mon regard d’enfant et d’adolescente sur cette marée d’immeubles à façonné mon avenir.

Elle m’a toujours fascinée cette ville sans cesse en mouvement, où des vies grouillent, s’épanouissent, vivent et meurent sous nos yeux.

Mais si la ville brille par ses couleurs, si elle étourdit par ses bruits et ses odeurs, elle peut aussi cacher derrière ces rideaux colorés et ces murs blancs gris, la solitude, les non-dits et la violence.

Ce tableau parle donc des contradictions de la vie en ville : les rencontres, le mouvement et la vitesse de la vie mais parle aussi de la solitude et de l’enfermement.

C’est par le style pictural et les couleurs que j’exprime cette ambivalence.

D’une vue banale sur des murs et un bloc d’immeubles, il a fallu faire sortir par les couleurs et la touche picturale toutes les émotions liées au sujet.

Ainsi, le ciel est d’un bleu vif et profond, mais ce n’est pas un ciel apaisé, il est mouvant, emprisonnant comme une mer de tempête. Les nuages sombres qui apparaissent en haut de la toile laissent supposer qu’un orage s’approche.

Les couleurs vives aux fenêtres donnent de la vie et de la gaité aux immeubles à l’architecture harmonieuse mais parfois trop stricte et sans imagination.

Les couleurs vivent des immeubles modernes et le soleil qui les éclaire s’opposent aux petites maisonnettes du premier plan, emprisonnées sans lumière entre deux immeubles récents. On y voit l’effet de la gentrification, la disparition de la mixité sociale.

Les coups de pinceaux rapides, les couches successives de peinture, les couleurs sombres au premier plan, en opposition à celles vives et lumineuses du second plan ; le travail dans la matière ont pour effet de casser l’idée d’un paysage urbain naïf, calme et apaisé.

La ville est faite de contradictions et d’imperfections, de douceur et de violence, de lumière et d’ombres et c’est ce qui en fait toute sa beauté.

Le style pictural est rapide, dynamique et audacieux. Il est fait de couches successives, rapides qui soulignent la folie urbaine avec ces immeubles qui se poussent.

Le tableau est prêt à accrocher au mur, il est protégé par un vernis acrylique brillant qui fait ressortir l’intensité des couleurs.
Il est daté, signé et délivré avec un certificat d’authenticité et une facture.
Les bords du tableau sont protégés par un ruban blanc cache-clous: pas besoin d’encadrement

Acrylic on stretched canvas wooden frame 1800€+shipping

Size: 80/80/2D cm

« At the Origin »… was my city. This stunning and monstrous city, beautiful and hideous . Noisy and lonely at the same time.

This painting is a tribute to the city, it’s a very personal one that unveils a great deal of me. It explains and helps to understand how my birth and adolescence in a big city influenced my life choices, my commitments and my choices as an artist. How my hours spent looking at these buildings shaped my future.

This ever-changing cities have always fascinated me: it’s where lives swarm, blossom, live and die before our eyes.

This painting therefore speaks of the contradictions of life in the city, the movement and the speed of life but also speaks of loneliness and confinement.

If the city shines with its colors, if it stuns with its noises and smells, it can also hide behind these colourful curtains and these grey white walls, the solitude, the unspoken and the violence.

It is by the pictorial style and the colours that I express this ambivalence.

From a banal view on walls and a block of buildings, it was necessary to use colours and the pictorial touch to express the emotions related to the subject.

Thus, the sky is bright and deep blue, but it is not a calm sky, it is moving, imprisoning like a storm sea. The dark clouds at the top of the canvas suggest that a storm is approaching.

The bright colors of the windows give life and cheerfulness to the buildings with harmonious architecture but sometimes too strict and without imagination.

The colours of modern buildings and the sun that illuminates them are opposed to the small houses in the foreground, imprisoned without light between two recent buildings. We see the effect of gentrification, the disappearance of social diversity.0

The rapid brushstrokes, the successive layers of paint,  the use of paint with no water have the effect of breaking the idea of a naive urban landscape, calm and soothed.
The city is made up of contradictions and imperfections, of sweetness and violence, of light and shadows and this is what makes it all its beauty.


The pictorial style is fast, dynamic and bold. It is made up of successive, rapid layers that underline the urban madness.


Acrylic on stretched canvas on wooden frame, protected by an bright acrylic varnish, to enhance the colours.

The sides of the painting are protected by a white ribbon: no need to frame.
Ready to hang on a wall. Delivered with a certificate of authenticity and an invoice.

detail 1: taille du tableau